Ouverture commerciale, société ouverte

En haut : Une page des « Chroniques de Nuremberg » (1493) montrant un groupe de Juifs périssant sur un bûcher. En bas : une de 1933 du journal nazi « Der Stürmer », titrant : « Le Juif mort. »

Une étude menée par deux économistes, que le magazine Pour l’Éco a commentée dans sa livraison de l’été, analyse la permanence de l’antisémitisme en Allemagne, de la Peste noire au régime hitlérien. Elle mettait en évidence, notamment, l’importance de l’ouverture commerciale dans l’affaiblissement du sentiment antisémite au fil des siècles. Lire la suite

Lénine, itinéraire d’un monstre (3/3) La fidélité à Marx

Le régime instauré par Lénine fut copié par tous les pouvoirs communistes dès qu’ils s’emparèrent du pouvoir, sous toutes les latitudes et à toutes les époques du XXe siècle. Son fondateur a préparé son projet en plusieurs étapes, nous l’avons vu. Mais au point de départ, il y a son adhésion au marxisme. Le léninisme est donc le maillon reliant la pensée de Marx et Engels d’une part, et la pratique politique des despotes sanguinaires (Staline, Mao, Pol Pot, Mengistu, Hodja, Castro, Tito…) qui s’en réclamaient d’autre part. La question est donc : Lénine a-t-il trahi Marx ? La réponse est négative. Lénine fut fidèle à une pensée irrationnelle, utopiste, historiciste et violente dont les éléments ont servi à constituer le premier totalitarisme de l’histoire. Lire la suite

Lugan et la « fausse histoire » du génocide des Tutsi

L’arrestation de Félicien Kabuga en mai dernier a donné lieu à plusieurs articles qui déclaraient s’ériger contre la « fausse » histoire du génocide des Tutsi. Parmi l’un d’eux, celui de Bernard Lugan. Lire la suite

« Holodomor », fausses nouvelles contre vraies informations

La sortie de L’Ombre de Staline est l’occasion de revenir sur l’un des épisodes les plus sanglants de l’histoire du communisme — et un événement qui marqua à jamais la mémoire collective ukrainienne : l’Holodomor. En Occident, elle donna lieu à une véritable guerre de l’information, dont l’un des héros, sujet du film, fut le journaliste Gareth Jones. Lire la suite

Le seul antiracisme est universel

Un marché arabe aux esclaves à Khartoum, au XIXe siècle.

Un simple coup d’œil sur le passé révèle que le racisme est universel. Il n’est nullement une tare dont seuls les Occidentaux seraient porteurs. La conséquence logique à en tirer est la suivante : le seul, l’authentique antiracisme ne peut être que, lui aussi, universel. Lire la suite

L’étrange appel à Marc Bloch (2/2)

L’appel à Marc Bloch pour analyser les effets de l’épidémie de Covid-19 en France ne trahit pas seulement une méconnaissance de l’historiographie. Il flatte aussi une certaine tendance au populisme. Par ailleurs, l’idée d’une défaite inévitable était aussi très… pétainiste. Lire la suite

L’étrange appel à Marc Bloch (1/2)

Parmi les analyses de la crise sanitaire en France survenue lors de l’épidémie de Covid-19, certaines se sont référées à la célèbre Étrange défaite de l’historien Marc Bloch. L’appel à ce célèbre texte pour comprendre la situation actuelle n’était pourtant pas si pertinent qu’il n’y paraît. Lire la suite